Une dictée pour la bonne cause à la classe-relais

Pendant la dictée, qui réunissait les élèves de la classe-relais et ceux de l’école de la deuxième chance. (Photo : classe-relais)

La campagne nationale de l’Association européenne contre les leucodystrophies (ELA) a démarré le lundi 12 octobre et elle est passée par Bergerac, sous la forme d’une dictée organisée à la classe-relais.

Les élèves de la classe-relais et ceux de l’école de la deuxième chance ont planché sur un texte écrit spécialement par Karine Tuil, prix Goncourt des lycéens 2019 et intitulé « Le pouvoir des mots ». Un peu plus tard, ces mêmes élèves se sont retrouvés pour une sortie commune en rollers, la campagne d’ELA comprenant également un volet sportif.

Les leucodystrophies sont des maladies génétiques rares qui affectent le système nerveux et sont extrêmement invalidantes. Les actions d’ELA permettent de collecter des fonds en faveur de la recherche médicale mais également de mettre en avant des valeurs telles que la citoyenneté, la solidarité et le respect. Une raison de plus pour que la classe-relais et l’école de la deuxième chance s’en soient faites le relais à Bergerac.