Accueil

UN DISPOSITIF ORIGINAL POUR LUTTER CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE …

 

La classe-relais de Bergerac est un dispositif de l’Education nationale qui accueille des collégiens en situation de décrochage ou de rupture scolaire. L’objectif est triple : rescolariser ces jeunes, mais aussi les resocialiser et les remotiver.

Pour cela, la classe-relais s’appuie sur des activités éducatives très diversifiées et parfois originales. Les enseignements scolaires traditionnels s’accompagnent par exemple de temps consacrés à la découverte des métiers, à la connaissance des médias ou encore aux activités professionnelles, sportives et culturelles.

C’est pourquoi la classe-relais dispose d’une équipe aux compétences très variées : enseignants, bien sûr, mais aussi éducateurs de la Protection judiciaire de la jeunesse, assistantes sociales, représentants du monde associatif, bénévoles… Des partenariats sont noués également avec le monde des entreprises.

Le dispositif classe-relais a été expérimenté au niveau national à partir de 1998 et a été généralisé en 2003, à raison d’un établissement par département. C’est cette année-là qu’a été créée la classe-relais de Bergerac. Au cours de chacune des années scolaires 2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012, elle a accueilli vingt élèves dont la quasi-totalité ont pu réintégrer, dès l’année suivante, leur scolarité ou une filière de formation.

L’établissement de Bergerac, qui fonctionne aujourd’hui sous l’égide du collège Henri IV, est l’une des quatre classes-relais que compte l’Aquitaine. La région dispose également de six ateliers-relais dont deux en Dordogne, à Périgueux et Sarlat.

… A DÉCOUVRIR DANS LA RUBRIQUE NOTRE ACTUALITÉ.

POUR NOUS SUIVRE AU JOUR LE JOUR, CLIQUEZ ICI

 


A la découverte de l’Histoire et du patrimoine 


La classe-relais a participé cette année à un concours national organisé par la Fédération Patrimoine Environnement. Les élèves ont réalisé un petit journal sur le thème « Le Moyen Age toujours présent ». Pour cela, ils se sont intéressés au canal du Caudeau, qui traverse Bergerac, et dont de nombreux vestiges sont encore visibles. A l’occasion de leurs recherches, les élèves ont rencontré Yan Laborie, assistant de conservation du patrimoine de la ville de Bergerac. Celui-ci leur a accordé un entretien qui les a passionnés, et dont voici la vidéo.